Statoil et Statkraft acquièrent le projet éolien offshore de Dudgeon

17.10.2012 08:00 | communiqué de presse

Wind power in Dudgeon UK overview

Statoil et Statkraft viennent d’acquérir le projet de parc éolien offshore de Dudgeon Offshore, en achetant la totalité des parts de la Dudgeon Offshore Wind Limited (DOW), filiale de la société britannique de production d’énergie Warwick Energy Limited.

Après un partenariat réussi autour de la conception du projet de Sheringham Shoal, au large du Norfolk du nord, Statoil et Statkraft vont donc unir leurs forces pour préparer ce nouveau champ d’éoliennes. Le projet pourrait générer plusieurs centaines d’emplois pendant la phase des travaux. Une fois en service, il produira de l’électricité d’origine renouvelable à destination des consommateurs britanniques.

La concession récemment attribuée à Dudgeon prévoit une capacité maximale de production installée de 560 MW. Le site est localisé en Mer du Nord, à 32 km du littoral, au Nord de la ville de Cromer, dans le Norfolk du nord, et au Nord-est du champ éolien de Sheringham Shoal, dont il n’est éloigné que de 20 km.

Wind power in Dudgeon UK on a map

Statoil et Statkraft auront à optimiser le projet, sécuriser les concessions finales, et conclure les contrats avec les fournisseurs et les parties prenantes locales, dans le but de préparer la décision finale d’investissement (DFI). Le travail de développement sera confié à une équipe spécifique, composée de membres des deux sociétés, Statoil assurant la direction de l’ensemble jusqu’à la DFI. Cette même compagnie détiendra 70 % de parts dans la DOW, contre 30 % pour Statkraft.

« Cette acquisition s’inscrit dans le droit-fil de la stratégie mise au point par Statoil, qui vise une croissance progressive et la recherche de nouvelles possibilités d’investissements dans l’éolien offshore, pour étendre son portefeuille dans le domaine des énergies renouvelables. Statoil et Statkraft sont l’une et l’autre convaincues que ce projet pourra renforcer encore leurs positions respectives dans la région du Norfolk du nord. Ce projet bénéficiera du dialogue positif et constructif qui a d’ores et déjà été établi avec les autorités, les communautés locales et les fournisseurs britanniques », a déclaré la Vice-présidente de Statoil chargée du secteur des Énergies renouvelables, Mme Siri E. Kindem, ajoutant :

« Warwick Energy a œuvré avec succès sur les bases techniques et commerciales du parc éolien de Dudgeon, menant quasiment le projet jusqu’au stade de la concession. C’est à Statoil et Statkraft qu’il revient à présent de parachever ce travail. »

« Il s’agit d’une étape importante dans le plan mis au point par Statkraft pour conquérir une position industrielle dans l’éolien offshore. Nous participerons activement à la phase de développement, et le fait de conjuguer l’expérience qui est la nôtre, en tant que premier producteur européen d’énergie renouvelable, à celle de Statoil et aux technologies issues des installations offshore, nous permettra de réduire les coûts. Devenu opérationnel, le parc accroîtra la production d’énergie renouvelable de la Grande-Bretagne, contribuant ainsi à sa sécurité énergétique, et il suscitera la création d’emplois locaux. L’ampleur de l’investissement final sera fonction de l’adéquation du cadre réglementaire fixé par les pouvoirs publics, et de leur persévérance dans l’effort visant à augmenter la part des énergies vertes dans le bouquet énergétique », a commenté le Vice-président de Statkraft responsable du secteur Éolien offshore, M. Olav Hetland.

« L’énergie est un facteur essentiel de notre reprise économique. Je suis très satisfait que ces acteurs majeurs de l’activité industrielle internationale n’aient pas hésité à investir sur le marché de l’éolien britannique, le plus avancé au monde. Cet investissement de Statoil et Statkraft sur notre territoire national aura pour effet de renforcer nos relations avec la Norvège, de créer des centaines d’emplois, et d’accroître la sécurité énergétique de la Grande-Bretagne », s’est réjoui M. John Hayes, le Ministre d’État en charge de l’Énergie.

L’autorisation d’exploitation du site de Dudgeon a été accordée par le gouvernement britannique dans le cadre de la procédure Round 2 de l’année 2003. Ce projet a été approuvé parce qu’il intervenait dans l’une des zones de développement prioritaires définies par les pouvoirs publics, sur un site sujet à des vents rapides et présentant des profondeurs favorables. Les études réalisées par la suite ont en outre montré que les niveaux d’activité en termes de pêche et de transports maritimes y étaient relativement faibles.

Statoil et Statkraft, aux côtés des sociétés RWE et SSE, sont membres du consortium Forewind, dont l’objectif est l’obtention de la concession du projet de Dogger Bank, prévu à 120 km de la côte Est de la Grande-Bretagne, et qui pourrait devenir le plus grand parc éolien offshore au monde.