Signature d’un contrat de construction d’éoliennes pour le Dogger Bank

16.02.2010 08:00 | communiqué de presse

Margareth Ovrum and Bard Mikkelsen at press briefing

Margareth Øvrum, Statoil - Bård Mikkelsen, Statkraft

Le Crown Estate (Domaine de la Couronne) annonce que le consortium Forewind, constitué de Statkraft, Statoil, SSE (Scottish and Southern Energy) et RWE npower, a remporté l'appel d'offres pour la zone la plus étendue du « Round 3 » de parcs éoliens marins au Royaume-Uni : le Dogger Bank.

Le Dogger Bank se situe à une distance de 125 à 195 kilomètres au large de la côte est du Yorkshire. Il s'étend sur une surface d'environ 8 660 km2 et sa limite extérieure est parallèle à celle de la plate-forme continentale du Royaume-Uni, telle que définie par l'organisme UK Hydrographic Office (UKHO). Il se situe à une profondeur de 18 à 63 mètres sous la mer.

En tant que détenteur de licence, Forewind va pouvoir commencer à procéder aux nombreuses études, évaluations et planifications requises pour le processus de consentement. La zone du Dogger Bank est étendue et son développement potentiel doit être réalisé progressivement par le biais de différents projets. Le consortium s'est engagé à obtenir tous les consentements nécessaires pour la construction et le développement du Dogger Bank, y compris les décisions relatives aux investissements prévus à partir de 2014.

Forewind s'est entendu avec le Crown Estate sur un objectif de capacité installée de 9 GW, bien que la région présente un potentiel d'environ 13 GW, ce qui équivaut à près de 10 pour cent des besoins globaux en électricité du Royaume-Uni.

Le consortium bénéficie à la fois d'une longue expérience de la livraison de projets marins d'envergure internationale et de la génération d'énergies renouvelables, et de l'expertise du Royaume-Uni en matière d'énergie éolienne et d'installations de ce type.

Frank-Are Steinbakk, Directeur Général de Forwind, indique : « Les partenaires du consortium sont satisfaits d'apprendre que Forewind a remporté l'appel d'offres pour le Dogger Bank. Ce projet est à la fois excitant et important pour tous les partenaires ayant des ambitions dans le domaine de l'éolien marin. Il soulève de nombreuses problématiques techniques et logistiques, raisons pour lesquelles Forewind devra se fier à l'expérience de chacun des partenaires et rechercher des fournisseurs et des sous-traitants innovants, capables de nous aider à résoudre ces problématiques et de nous faire parvenir au consentement. »

Bård Mikkelsen, PDG de Statkraft, indique : « Cet effort pour la mise en place d'une énergie éolienne marine est en adéquation avec la stratégie de Statkraft, qui vise à fournir au monde entier une énergie plus propre. Au cours des prochaines années, la croissance des énergies renouvelables reposera en grande partie sur l'énergie éolienne. Dans le Dogger Bank, nous exploiterons les connaissances acquises lors de l'installation de nos parcs éoliens terrestres. Nous sommes par ailleurs en train d'obtenir de nouvelles compétences en matière de développement d'énergie éolienne marine ».

Ed Miliband, Secrétaire d'Etat à l'énergie et aux changements climatiques, indique : « Notre île dispose de l'une des meilleures ressources en énergie éolienne d'Europe. L'actualité nous prouve que nous sommes en train de créer les conditions adéquates pour favoriser l'essor du marché de l'énergie. C'est un signal très fort pour le Royaume-Uni qui s'est engagé sur la voie d'une énergie prospère, renouvelable et favorisant la diminution d’émission de CO2. »

Statoil et Statkraft sont toutes deux impliquées dans le développement du parc éolien marin Sheringham Shoal de 315 MW au Royaume-Uni.