Bon semestre et deuxième trimestre satisfaisant pour Statkraft

19.08.2010 08:00 | communiqué de presse

Logotype for Q2 2010

Après un résultat exceptionnellement élevé au 1er trimestre 2010, le résultat a quelque peu reculé au 2e trimestre. Le résultat sous-jacent avant impôts s’est établi à 2311 millions NOK pour le 2e trimestre 2010, comparé à 2295 millions NOK au 2e trimestre 2009. Le résultat d’exploitation sous-jacent de Statkraft s’élève à 1119 millions NOK pour le 2e trimestre, contre 1420 millions au 2e trimestre 2009. Le résultat est conforme aux attentes et reflète principalement des variations saisonnières normales.

Le résultat sous-jacent avant impôts cumulé du premier semestre 2010 s’est établi à 7685 millions NOK, contre 5780 millions NOK pour le 1er semestre 2009.
Le résultat d’exploitation sous-jacent du 1er semestre s’est établi à 6612 millions NOK, contre 5363 millions NOK au 1er semestre 2009.

« Pour le 1er semestre, les résultats sont bons et témoignent d’un déploiement judicieux de l’énergie et de prix élevés pendant l’ensemble du semestre. Notre exploitation a aussi été bonne et stable, et la disponibilité de nos centrales est restée élevée. Statkraft a produit largement plus que la normale lorsque la demande en électricité était à son sommet en janvier et février, tandis que nous avons choisi d’économiser notre eau au 2e trimestre, les prix étant plus bas et le niveau de nos réservoirs relativement bas. Sur une base annuelle, la situation actuelle des réservoirs laisse attendre une production inférieure à celle de l’an passé », déclare le PDG Christian Rynning-Tønnesen.

Le prix nordique moyen du 1er semestre, finissant à 52,3 EUR/MWh (36,1), est nettement supérieur à celui de la période correspondante de l’année précédente. Le prix spot moyen s’est élevé à 44,9 EUR/MWh (34,0) au 2e trimestre. Le prix spot moyen sur le marché allemand s’est établi à 41,5 EUR/MWh (39,9) pour le 1er semestre, et à 41,9 EUR/MWh (32,4) au 2e trimestre.

Statkraft a produit 29,0 TWh (27,3) d’électricité au 1er semestre. Les centrales au gaz ont contribué par l’augmentation de leur production, mais la production des centrales hydro-électriques a été quelque peu inférieure à celle du premier semestre 2009. La production du 2e trimestre a été largement inférieure à celle du premier et la production du trimestre s’est finalement élevée à 10,6 TWh (10,2 TWh). On attend à l’avenir une production relativement faible d’hydroélectricité, le taux de remplissage des réservoirs étant inférieur à la normale. Fin juin, le niveau des réservoirs des pays nordiques ne représentait au total que 84,3 % du niveau normal, soit 70,1 TWh.

Le produit brut d’exploitation de Statkraft s’élève à 15 950 millions NOK (12 929 millions) pour le semestre. Les comptes rapportés intègrent des variations de juste valeur non réalisées et des postes non récurrents, et le résultat comptable pour le premier semestre 2010 est 9759 millions NOK avant impôts (5294 millions) et 5596 millions NOK après impôts (3293 millions).

Au 2e trimestre, Statkraft a décidé de recentrer sa stratégie de croissance et de réduire ses plans d’investissements. Le groupe se focalisera à l’avenir sur l’efficacité des coûts et, dans son appréciation de nouveaux projets, tiendra à maintenir une crédibilité financière satisfaisante.

Principaux postes financiers

Millions NOK1er 20101er 2009Changement
Revenus bruts 15 950 12 929 23 %
EBITDA sous-jacent 7 884 6 654 18 %
Résultat d’exploitation sous-jacent 6 612 5 363 23 %
Résultat sous-jacent avant impôts 7 685 5 780 33 %
Résultat sous-jacent après impôts 4 110 3 326 24 %
Flux financiers de l’exploitation 6 138 3 336 84 %
Investissements nets 1 123 2 685
Dette brute portant intérêt 42 175 50 603 -17 %
Trésorerie et équivalents de trésorerie 10 886 19 262 -43 %
Prix Nord Pool (EUR/MWh) 52,3 36,1 45 %
Prix EEX (EUR/MWh) 41,5 39,9 4 %
Prix du gaz (EUR/MWh) 14,6 14,1 4 %
Production (TWh) 29,0 27,3 6 %

Statkraft est le premier groupe européen dans le secteur des énergies renouvelables. Le groupe développe et produit de l’hydroélectricité, de l’énergie éolienne, de l’électricité à base de gaz et de la chaleur livrée par réseaux. Il est un acteur important sur les Bourses européennes de l’énergie. Statkraft emploie quelque 3 200 personnes dans plus de 20 pays.